Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Atelier de Jelly

"Le jardin des oliviers"

21 Juin 2010, 11:22am

Publié par Jelly

"Le jardin des oliviers" ,  collage/acrylique sur papier 50 x 70 cm

L'olivier, l'arbre immortel, on le taille de façon que les oiseaux puissent le traverser sans toucher les branches !

 

Le-jardin-des-oliviers.jpg

Commenter cet article

sofadream7 04/09/2010 16:51



une petite visite rapide dans ton univers (toujours pas internet à la maison)....je ne sais plus ou donner de la tête entre les couleurs ,les odeurs provençales.....je sens les effluves de ta
confitures et les odeurs de la lavande ....et les couleurs terriennes et exotiques de tes tableaux ....toujours aussi magnifique blog on y passerait des heures ......bizzzzzzzzz tropicale @+



tilk 27/06/2010 14:48



superbe!!j'adore...


besos


tilk



eMmA 27/06/2010 14:21



Oeuvre sensible et lumineuse. Une générosité qui irradie et crève l'écran de mon ordi !


J'aime l'alliance de l'éphémère du papier journal et la permanence des pigments.


Tu transforme en or tout ce que tu touches, Jelly.


Bravo encore une fois.


Joli diMAnche,


eMmA



marie366 27/06/2010 11:39



il est beau ce tableau.. et symbolique..



josée 26/06/2010 11:27



Chaque fois que je viens ici, je m'étonne de ta créativité fertile. Dans ce tableau et le précédent j'aime bien  la composition"théatre". Bravo Jelly, bon week'end!



timicraintou 23/06/2010 09:26



couleurs chaude d'un soleil radieux,


comme dit la chanson" laissont entrer le soleil",


bises



Lucien 22/06/2010 10:28



Pour moi, il y a un petit souvenir de  Lurçat dans le feuillage de l'olivier ! (le dessin, les couleurs).



Liliane 21/06/2010 16:48



En ouvrant le coeur central de l'olivier pour que le soleil puisse le baigner de ses rayons...


Mais c'est dans le jardin des oliviers  que commence l'agonie du Christ, pendant que les apôtres cèdent au sommeil... Tout un symbole.


Je trouve ton tableau délicat, ensoleillé et apaisant. Il me plait beaucoup.